Prérogatives

PRÉROGATIVES DE L’IMAM DANS LE CENTRE DE L’ASSOCIATION

La légitimité de ces prérogatives dans les centres islamiques en France tient de la comparaison entre la mission de la mosquée et le règlement de l’association reconnue officiellement.

La mission de la mosquée a été résumée par le savant ibn Taymyah dans les points suivants :

  • elle est lieu des prières, d’études et d’invocation, d’enseignement des sciences religieuses, et des sermons (vendredi, Aïd…)
  • les musulmans s’y rassemblent pour une préoccupation commune religieuse, ou autre (conforme dans ce cas à la morale islamique)
  • hommes, femmes, jeunes et enfants y convergent sans porter atteinte à quiconque et sans y subir le moindre préjudice
  • Nécessiteux, égarés ou autres désemparés y sont accueillis, les portes de la mosquée restant ouvertes à une nation susceptible d’accepter le message de l’Islam, ou tout au moins de l’écouter
  • Dans un état musulman, des décisions politiques et autres y sont prises.

Le règlement de l’association reconnue officiellement

L’assemblée générale, ou le cas échéant le conseil d’administration, se charge de préciser les prérogatives de l’Imam, dans le cadre des orientations de l’association, dans le respect bien sûr des préceptes de la mosquée énumérés ci-dessus :

  • On s’abstiendra ainsi de toute action contraire aux principes républicains, avec un éventuel recours aux instances compétentes en cas de litiges, en fonction de nos capacité ; respectant en cela la voie des priorités et de l’équilibre ; ce qui impose une maîtrise du code juridique (islamique) dans ses différents degrés, et du terrain d’applicationOn résumera ainsi le domaine des responsabilités de l’Imam en deux points fondamentaux :
  1. Enseigner et assurer l’assimilation dans la simplicité des pratiques cultuelles à tous les musulmans
  2. Orienter et éduquer dans un esprit sociable optimal, en conformité avec les principes républicains.

Les moyens permettant leur réalisation :

  • L’Imam tient sous sa responsabilité la section de «Da’wa », par l’éducation et l’enseignement
  • Il établit à cet effet un plan, limité dans le temps, conforme aux points I) et II) sus-détaillés, soumis à l’approbation du conseil d’administration.
  • La direction des affaires religieuses par la prédication, l’orientation, le conseil et l’avis juridique appropriés.
  • Le contrôle de la réalisation des diverses étapes du plan, en gérant le temps prévu, la validité des moyens, et les obstacles éventuels à cette finalisation ;

Pour une réalisation optimale de sa responsabilité, l’Imam doit pouvoir compter sur :

  • Une formation convenable et suivie,
  • Une liberté d’action suffisante dans ses mouvements et ses réflexions
  • Le respect de tous et la dignité
  • Un soutien dévoué dans l’exécution des tâches par des forces vives
  • Des moyens de subsistance décents
  • Un temps suffisant à la recherche, l’observation et la réflexion, puis à l’action et l’exécution.

 

Share